Geisha et le dernier des Samouraïs

L’Homme aux Gitanes dût entamer une chimiothérapie. Il se retrouva alors loin de Geisha et tentait de saisir tout prétexte pour appeler ou revenir au bureau : une réunion «importante», un dossier «qui ne pouvait pas attendre»... Sevré de ses Gitanes , l’homme était en manque de Geisha.

Mais celle-ci n’était pas du genre tête brûlée, ou de ces Perrettes à surveiller comme le lait sur le feu, aussi tenta-t-elle de calmer le jeu et déclina les invitations au café en face de la clinique, ou à venir déjeuner à sa «garçonnière» (il nommait ainsi l’appartement parisien privé de la présence de son épouse, dans lequel il vivait avec son fils aîné, étudiant en sciences économiques). Il demanda également à Geisha de lui apporter les dossiers urgents à la clinique, sur quoi celle-ci alla donner ces fameux dossiers au collègue de "Manager Amoureux", le Directeur Souscription, qui ne fit aucune difficulté pour se charger de ces dossiers supplémentaires. "Manager Amoureux", suivant toujours son idée, proposa à Geisha de l’accompagner aux rencontres organisées annuellement par l’Association pour le Management des Risques et des Assurances de l’Entreprise. Il souhaitait s’y rendre en voiture et demanda à Geisha de s’occuper des réservations hôtelières : «Tu voudras bien m’accompagner, au moins ?» demanda-t-il. "- Bien sûr !" répondit prudemment celle-ci, sachant fort bien qu’en période de chimiothérapie, il était hors de question que l’Homme aux Gitanes parte en voyage d’affaire. Elle téléphona à l’épouse pour lui demander de contribuer à convaincre son mari d’oublier ses activités professionnelles au moins le temps de ses séances de chimio (car lui était persuadé qu’il était indispensable que Geisha et son ordinateur portable le rejoignent au plus vite). Geisha informa ensuite le "collègue-rival" des souhaits de "Manager Amoureux", lui demandant de reprendre tous ses dossiers. Pour cela, il fallait qu’il téléphone à son collègue à la clinique pour lui demander son mot de passe afin de pouvoir accéder à l’ensemble de ses dossiers et de sa messagerie électronique. Car qu’est-ce qu’un dossier dans une compagnie américaine ? Réponse quasi invariable : un ensemble d’e-mails.

No comments: